csa-be.org

>accueil > Collaborer-accompagner > Organisations paysannes partenaires

Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux - Sénégal

Le CNCR a été créé le 17 Mars 1993 à Thiès. La finalité du CNCR est de contribuer au développement d’une agriculture paysanne qui assure une promotion socio-économique durable des exploitations familiales. Le CNCR regroupe actuellement vingt-deux membres, structurés du village jusqu’au niveau national. Ses objectifs sont : - Promouvoir la concertation et la coopération entre ses membres. - Favoriser un partenariat avec ses membres d’une part, entre l’Etat et les autres partenaires publics et (...)

Activités

  • Mieux connaitre les exploitations familiales et leurs transformations

    Du 24 au 26 juin 2015 à Dakar, le ROPPA, le CNCR et le CSA ont coorganisé dans le cadre de PAEPARD un atelier d’échange sur le thème du suivi des exploitations familiales.
    C’est en particulier le thème du partenariat entre OP, recherche et Etat qui a été exploré, puisque ces acteurs partagent tous l’enjeu de mieux connaitre les exploitations familiales et leurs transformations.
    Consultez le compte-rendu de l’atelier !
    Mieux connaitre les exploitations familiales et leurs transformations : un enjeu (...)

  • Sénégal : mobilisation du CNCR autour de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale AIAF-2014

    C’est dans le cadre de l’Année Internationale de l’Agriculture Familiale que le CNCR, partenaire de longue date du CSA, a organisé le 22 octobre 2014 une journée de mobilisation dans 43 départements du Sénégal. Il s’agissait de mobiliser les organisations paysannes locales dans la défense de l’agriculture familiale et de favoriser la concertation avec les décideurs locaux.
    A cette occasion, le CNCR a présenté le travail important qu’il mène pour mieux connaitre la réalité des exploitations familiales au (...)

  • Mise en place d’un dispositif national de suivi des exploitations familiales au sein du CNCR

    Du rôle essentiel des exploitations familiales au Sénégal au dispositif national de suivi La FONGS, membre du CNCR, a mis en place depuis de nombreuses années un dispositif de suivi des exploitations familiales qui la composent. Ce suivi avait permis au CNCR de mettre en évidence le rôle essentiel des exploitations familiales pour l’alimentation du Sénégal lors d’un grand Forum organisé fin 2010 à Dakar, intitulé « Comment les Exploitations Familiales peuvent-elles nourrir le Sénégal ? ». Suite à ce (...)

  • Le FNRAA - Fonds National de Recherche Agricole et Agro-Alimentaire du Sénégal : étude de cas

    Dans le cadre du projet PAEPARD, le CSA a chargé l’IPAR et le CNCR de réaliser une étude sur le FNRAA, le Fonds National de Recherche Agricole et Agro-Alimentaire du Sénégal.
    Le FNRAA est un mécanisme public de financement de la recherche agricole innovant puisqu’il implique directement les organisations paysannes, via le CNCR, dans ses instances de décision et d’évaluation. Par-là, il permet une orientation de la recherche vers les demandes exprimées par les producteurs.
    Pour télécharger l’étude, (...)

  • Forum "Comment les exploitations familiales peuvent-elles nourrir le Sénégal" les 29, 30 novembre et 1er décembre à Dakar

    Du 29 novembre au 1er décembre prochains, à Dakar, se déroulera le forum international co-organisé par le CNCR et la FONGS sur la question “Comment les exploitations agricoles familiales peuvent-elles nourrir le Sénégal ?”. Pendant 3 jours, c’est environ 500 participants nationaux et internationaux qui prendront part au débat.
    Aujourd’hui, 51% des Sénégalais vivent en milieu rural. Le pays possède une réelle capacité d’amélioration de sa productivité puisque déjà environ 70% de la nourriture consommée y (...)

  • Suite à la flambée des prix des produits alimentaires, le CNCR réunit les partenaires sociaux du Sénégal pour plaider la souveraineté alimentaire

    La flambée des prix alimentaires laisse une population appauvrie. Les ménages ont fait feu de tout bois pour résister. Les femmes, en charge des dépenses d’alimentation ont du se débrouiller, vendre leurs bijoux, leurs belles tenues. Les familles qui détenaient du bétail ont parfois été contraintes de le vendre, à tel point qu’alors que le prix du riz à la consommation avait doublé, les animaux avaient perdu une bonne partie de leur valeur. La débâcle.
    On pourrait penser que ces cours des matières (...)

  • voix paysannes vers les voies de la souveraineté alimentaire

    Beaucoup de voix, sauf celles des paysans, se sont faites entendre sur la crise alimentaire. Il est alors nécessaire que cette catégorie socioprofessionnelle se donne les moyens de faire connaître leur point de vue sur la question.
    Cet ensemble de situation justifie que le CNCR, entouré de ses 26 membres affiliés, envisage d’organiser un atelier de réflexion sur la stratégie paysanne vers la souveraineté alimentaire pour faire entendre la voix des producteurs sur la crise alimentaire qui secoue (...)

Projets soutenus par le CSA

Communiqués, positions...

  • Fin de la crise entre le CNCR et le Ministre de l’Agriculture du Sénégal

    Il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour retrouver la voie du dialogue entre le CNCR et le Ministre de l’Agriculture du Sénégal, lequel avait décidé de suspendre toute relation avec le CNCR (Le Ministre de l’Agriculture du Sénégal bannit les paysans sénégalais).

    Les leaders du CNCR ont été reçus par le Ministre de l’Agriculture le 9 février, pour ensuite reçevoir le Ministre, accompagné de son directeur de cabinet et des principaux directeurs de l’agriculture, lors du Conseil d’administration du CNCR de ce lundi 16 février.

    Le CNCR et le Ministère de l’Agriculture du Sénégal ont diffusé le 16 février 2009 un communiqué conjoint qui marque leurs retrouvailles pour travailler ensemble au développement du Sénégal.

  • le Ministre de l’agriculture du Sénégal bannit les paysans sénégalais

    "Le Ministère de l’Agriculture a décidé de bannir le CNCR et de l’exclure ainsi que ses membres de toutes Actions et Programmes Publics, de Développement Agricole et Rural."
    C’est par ces mots que le président du CNCR, Samba Gueye, s’adresse aux partenaires de l’organisation,tenant à s’adresser à eux vu la gravité de la situation "qui exclut toute la population rurale".
    "Le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) vient de recevoir du Ministère de l’Agriculture du Sénégal (...)

  • POSITION du CNCR SUR LA PARTICIPATION AUX ASSISES NATIONALES

    Le Conseil d’Administration du CNCR, réuni ce jour 30 Mai 2008, après de longs échanges sur les assises nationales :
    Considérant que dans les termes de références, les préoccupations du CNCR pour le développement de l’agriculture et du monde rural sont bien prises en compte ;
    Considérant que l’objectif ultime des assises nationales est de trouver un consensus entre tous les Sénégalais pour faire progresser économiquement et socialement le pays et ce dans la paix et la concorde ;
    Considérant que le CNCR (...)

  • DECLARATION du CNCR SUR LA GOANA et sur le Programme Agricole 2008/2009

    Monsieur le Président de la République a lancé le 18 Avril 2008 la GOANA ou « Grande offensive agricole pour la nourriture et l’abondance » en présence du gouvernement et de l’administration territoriale.
    La GOANA vise à atteindre l’autosuffisance alimentaire à très court terme. Il fixe ainsi des objectifs quantitatifs de production de 500 000 tonnes de riz, 2 000 000 de tonnes de maïs, 3 000 000 de tonnes de manioc, 2 000 000 de tonnes pour les autres céréales, 400 millions de litres de lait et 43 500 (...)

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)