csa-be.org

INFORMATIONS SUR LES ACTIVITES DE LA FAO ET DU CIP EN 2006

Consultation européenne de la FAO et autres événements de la FAO et du CIP

28 mars 2006
Mots-clés:

1. Le CIP Européen définit ses orientations stratégiques
2. La Conférence et Consultation régionales pour l’Europe (Riga, juin 2006)
3. Les Conférences et Consultations régionales dans le monde
4. La Conférence FAO et le Forum CIP pour la réforme agraire de Porto Alegre
5. Le Forum spécial du « SMA : dix ans après » de Rome en octobre-novembre 2006
6. Documents à télécharger

1. Le CIP Européen définit ses orientations stratégiques

Lors de la dernière rencontre du CIP au niveau mondial à Rome, du 4 au 8 novembre 2005, une discussion s’est tenue sur le rôle du CIP.

Lors de la discussion sur le rôle des CIP régionaux, il est apparu clairement aux membres européens que le CIP européen devait tenir compte des spécificités importantes liées à la situation de la société civile européenne. Par exemple, de nombreux réseaux existent déjà dans l’Union Européenne, contrairement à la situation d’autres continents.

Par ailleurs, le CIP européen doit aussi reconnaître la situation spécifique des pays l’Europe de l’Est et Centrale, où la société civile est bien plus faible.

A Rome, les membres européens ont décidé de prolonger leur importante discussion sur le rôle spécifique du CIP européen lors de la première rencontre européenne du Comité de pilotage chargé de la préparation de la Consultation de Riga. Cette réunion a eu lieu les 16 et 17 janvier 2006 à Budapest et un texte définissant les indications stratégiques pour le CIP européen y a été rédigé, puis finalisé après la rencontre.

Le texte suivant a été adopté après la rencontre à Budapest.

A. Le CIP Europe est :

1. Le groupe régional du CIP Mondial (1) pour la souveraineté alimentaire (2).

(1) Le CIP a été créé comme interface de la FAO pour préparer le « Sommet mondial de l’alimentation ; cinq ans après » en 2002. Il a également un accord avec la FAO pour faciliter la participation de la société civile aux comités techniques de la FAO (par exemple le Comité sur la Sécurité alimentaire mondiale) et aux autres rencontres, pour organiser des consultations avant les conférences régionales, pour établir le lien avec l’institution afin de faciliter les échanges entre la société civile et les gouvernements sur les principaux sujets dont traite la FAO.

(2) La souveraineté alimentaire est un droit des peuples, des communautés, et des pays de définir leurs propres politiques (agriculture, emploi, pêche, alimentation et foncier) pour qu’elles soient adaptées à leurs circonstances uniques en termes écologiques, sociaux, économiques et culturels. Ceci inclut le droit fondamental à l’alimentation et à la production d’aliments, ce qui signifie que tous les peuples ont droit à une alimentation saine, nutritive et culturellement adaptée et ont droit également aux ressources nécessaires à la production de nourriture pour eux-mêmes et leurs sociétés.

2. Chargé de faciliter l’agenda du CIP mondial au niveau européen et de structurer les contributions européennes au sein du CIP mondial, particulièrement en ce qui concerne le travail sur les quatre thématiques de la souveraineté alimentaire dans le contexte européen :

- droit à l’alimentation, ex. souveraineté alimentaire ;
- commerce et marchés locaux, ex. des impacts de la PAC et de l’OMC sur l’agriculture européenne ;
- nouveaux modèles agricoles, tels que l’agroécologie, la pêche responsable, l’agriculture multifonctionnelle ;
- accès aux ressources ex. accès à la terre, à l’eau, biodiversité/graines, préservation contre la brevetage, les OGM/Terminator.

3. Un réseau qui permet de faciliter les contacts au niveau mondial avec des organisations similaires, qui travaille sur la souveraineté alimentaire, en incluant, par exemple, l’impact global de la PAC et autres politiques agro-alimentaires européennes sur d’autres régions du monde.

4. Une plateforme pour exercer un travail de lobbying auprès des gouvernements européens sur les sujets de travail de la FAO, particulièrement en montrant les contradictions qui existent entre ce que soutiennent les gouvernements au niveau de la FAO et ce qu’ils soutiennent au niveau de l’OMC.

B. Les activités du CIP européen en 2006 sont entre autres :

1. la promotion des politiques de souveraineté alimentaire en Europe parmi les 4 sujets prioritaires du CIP Mondial ;

2. la mobilisation de la société civile pour élaborer des politiques sur les problématiques Est-Ouest qui concernent les politiques agro-alimentaires en Europe ;

3. l’organisation de la Consultation régionale avec les gouvernements lors de la Conférence régionale de la FAO à Riga, Lettonie (juin 2006) ;

4. la facilitation de la participation des organisations européennes au Forum Spécial sur l’Alimentation et la Faim (« Sommet mondial de l’alimentation ; dix ans après »), en septembre 2006.

C. Pourquoi la FAO est-elle importante pour l’Europe ?

1. pour son rôle régulateur : ex. codex alimentarius (HACCP,...), les directives sur le droit à l’alimentation, le code de conduite sur la pêche responsable, le traité international sur les ressources génétiques végétales pour l’alimentation et l’agriculture (dans le futur également sur les ressources génétiques animales), la politique de durabilité des forêts, de santé animale, de contrôle des pesticides, etc. ;

2. pour son rôle d’évaluation de la sécurité alimentaire en Europe de l’Est et Europe Centrale ;

3. pour soulever des sujets européens lors de conférences internationales, ex. de la Conférence Internationale sur la Réforme Agraire ;

4. pour son évaluation de l’impact des politiques de commerce international en Europe ;

5. pour son évaluation des effets de la PAC en Europe de l’Est, Europe Centrale et sur les pays non européens.

D. Qu’est ce que le CIP Europe demande à la FAO de faire pour l’Europe ?
(priorités pour la Conférence régionale)

1. de proposer des politiques pour assurer la souveraineté alimentaire en Europe ;

2. de réaliser une analyse multifonctionnelle de l’agriculture ;

3. d’agir en « chien de garde » externe des impact de la PAC sur l’agriculture européenne, et plus spécialement sur l’agriculture familiale ;

4. de proposer des politiques qui abordent les différences Est-Ouest.

Ces orientations stratégiques insistent sur le rôle du CIP européen dans le contexte spécifique de l’Europe, mais un travail supplémentaire doit être réalisé dans le futur sur le processus décisionnel (comment nous organiser afin de remplir notre rôle ?), sur les priorités pour les différents secteurs dans la Région, sur la contribution de l’Europe par rapport au processus mondial, etc. Une occasion pour approfondir ces questions sera le Forum spécial de septembre 2006 (SMA : dix ans après) que le CIP organisera à Rome pour évaluer le travail réalisé depuis le Forum parallèle du « SMA : cinq ans après » de 2002.

2. La Conférence et Consultation régionales pour l’Europe (Riga, juin 2006)

En 2006, la FAO organisera la Conférence régionale pour l’Europe à Riga, Lettonie (8-9 juin 2006).

Cette importante réunion européenne sera précédée, les 5 et 6 juin 2006, par une Consultation entre la FAO et la société civile, comme cela s’était déjà passé les années précédentes (Porto, Nicosia et Montpellier). Les OSC, les ONG et les mouvements sociaux d’Europe co-organiseront donc, avec le bureau Régional de la FAO pour l’Europe, la Consultation FAO-OSC/ONG/Mouvements sociaux, en relation avec la Conférence, au commencement de la même semaine.

Signalons aussi que, entre la Consultation et la Conférence se tiendra, 7 juin 2006, une autre réunion européenne, le Comité agricole européen de la FAO. Ce Comité est plus technique alors que la Conférence est plus politique.

Plus d’informations concernant la Consultation, la Conférence et le Comité agricole européen sont fournis dans un article séparé. Il y est question de la participation du CIP à la préparation de la Consultation et du dialogue multi parties prenantes qui aura lieu durant la Conférence, de l’agenda et des aspects financiers de la Consultation, du processus de préparation des réunions de Riga.

3. Les Conférences et Consultations régionales dans le monde

Les autres Conférences organisées par la FAO dans le monde en 2006 :

- Pour l’Afrique (ARC) : la 24ème Conférence régionale du 30 janvier au 3 février à Bamako au Mali.

- Pour le Proche-Orient (NERC) : la 28ème Conférence régionale du 12 au 16 mars à Sana’a au Yémen.

- Pour l’Amérique latine et les Caraibes (LARC) : la 29ème Conférence régionale du 24 au 28 avril à Caracas au Vénézuela.

- Pour l’Asie et le Pacific (APRC) : la 28ème Conférence régionale du 15 au 19 mai à Jakarta en Indonésie.

- Pour l’Europe (ERC) : la 25ème Conférence régionale du 8 au 9 juin à Riga en Lettonie.

Une Consultation a été tenue en Afrique, et d’autres auront probablement lieu dans d’autres régions, sauf au Moyen-Orient, où les relations entre les autorités régionales de la FAO et le CIP régional sont assez difficiles.

Pour la Consultation africaine, certains documents de conclusion sont déjà disponibles (voir documents ci-joints) :

- le message des organisations des producteurs agricoles, des ONG et autres organisations de la Société civile en Afrique ;

- quelques éléments du rapport de la 5ème Consultation Africaine de la FAO, des ONG et des OSC ainsi que la déclaration finale ;

Enfin, pour toutes les conférences dans le monde, veuillez vous référer au site web de la FAO :

http://www.fao.org/unfao/bodies/RegConferences/RC2006/rc2006_en.htm.

4. La Conférence FAO et le Forum CIP pour la réforme agraire de Porto Alegre

En plus des Consultations FAO-société civile, une autre priorité absolue pour le CIP au niveau mondial est l’organisation, en mars 2006, du Forum « Propriété foncière, territoire et dignité », en lien avec la « Conférence Internationale sur la Réforme Agraire et le Développement rural » (CIRADR), qui est organisée par la FAO à la demande du Brésil.

En ce qui concerne le CIP, le Forum cible non seulement le processus de réforme agraire, mais également les questions liées à l’accès à la terre et à l’eau, et ce dans toutes les régions du monde. Ceci s’applique également à l’Europe, ou les problèmes dans l’UE (car les fermiers sont en train de perdre leurs terres et la concentration augmente) et dans les pays d’Europe centrale et orientale (PECO), ou des problème spécifiques existent suite à la collectivisation du pays durant les régimes communistes.

Lors de la Conférence Internationale de la FAO, le CIP a été impliqué dans le travail préparatoire de la FAO, et participera également par son apport dans les textes préparatoires ainsi que dans les groupes de travail.

Le texte préparatoire du CIP est disponible (voir documents attachés).

Pour la Conférence Internationale de la FAO, toute l’information est disponible sur le site Internet suivant :

http://www.icarrd.org/index.html.

5. Le Forum spécial du « SMA : dix ans après » de Rome en octobre-novembre 2006

Une autre priorité mondiale pour le CIP en octobre-novembre 2006 est l’organisation du Forum spécial lié au « Sommet Mondial de l’Alimentation (SMA), dix ans après » qui se tiendra à Rome. Cet événement, d’abord programmé pour septembre, mais postposé par la FAO durant l’été, permettra d’évaluer le travail réalisé depuis 2002 (Sommet Mondial de l’Alimentation (SMA), cinq ans après) par les Etats, par la société civile et par le CIP. C’est en 2002 que le CIP a reçu son mandat lors du Forum de la Société civile tenu en parallèle au « SMA : cinq ans après ».

Pour la FAO et le CIP, les processus régionaux sont des éléments importants pour préparer le SMA, dix années après.

Daniel Van Der Steen
Collectif Stratégies Alimentaires (Organisation non gouvernementale en Belgique)
Point focal pour la Région européenne dans le Comité International de Planification pour la Souveraineté alimentaire.

6. Documents à télécharger

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)