csa-be.org

Les producteurs agricoles de la RDC créent la CNAPAC

Julie Flament, 12 mai 2011
Mots-clés:

En vue de mettre fin à leurs divergences, au manque de cohésion et à la guerre de leadership qui le gangrène, des représentants des organisations paysannes de toutes les provinces de la Rd Congo viennent de créer une fédération nationale des organisations des producteurs agricoles.

Désormais, à travers laquelle fédération, ces organisations ont une seule voix et le problème de plusieurs interlocuteurs est en voie d’être résolu, note un communiqué de presse de la coordination de l’Association des journalistes agricoles du Congo (AJAC).
La création de cette plate-forme dénommée « Concertation Nationale des paysans agricoles du Congo », CNAPAC en sigle, résulte d’une réunion de concertation qui avait eu lieu à Kinshasa, le jeudi 31 mars dernier. Au cours de celle-ci, les participants avaient réaffirmé leur volonté de faciliter l’émergence du « mouvement paysan » à tous les niveaux en Rdc et de défendre les intérêts des paysans et/ou producteurs agricoles, par la promotion d’une agriculture familiale, compétitive et durable.

Ce cadre nouvellement créé a un mandat de 6 mois. Et, il a comme principales missions de rédiger les Statuts et le Règlement intérieur ; de préparer l’Assemblée générale constitutive ; de constituer une banque des données sur l’identification des organisations des paysans producteurs agricoles de deuxième et troisième niveau effectuée par les points focaux ; de négocier le partenariat avec le gouvernement de la République, les différentes institutions et les bailleurs de fonds.
MM. Paluku Mivimba, président de la Fédération des organisations des producteurs agricoles du Congo (FOPAC) avec siège social au Nord Kivu ; et Nathanaël Buka, Secrétaire général et porte-parole national de la Confédération paysanne du Congo (COPACO) ayant son siège à Kinshasa, ont été choisis pour animer cette nouvelle plate - forme paysanne. Ces animateurs ont aussi un cahier des charges à respecter. Lequel comprend la matérialisation de la création de CNAPAC par un arrêté du ministère de l’Agriculture, Pêche et Elevage et finalement, la création d’une cellule spéciale au niveau dudit ministère. Cette cellule aura pour tâches le traitement des dossiers des paysans producteurs agricoles ; l’appui au processus de structuration et renforcement des capacités du mouvement paysans ; l’implication de CNAPAC au niveau du ministère de l’Agriculture à toute question liée à la production, stockage, transport, transformation et commercialisation des produits agricoles.

Signalons par ailleurs que, parmi les signataires de la déclaration portant constitution de cette plate forme, il y a de grandes organisations paysannes. Notamment : Forces paysannes du Kongo central, (FOPAKO) ; Forces paysannes du Congo (FOPAC) ; Forces paysannes de Bandundu, (FOPABAND), Regroupement des paysans du Mayombe (REPAM) ; l’Association des femmes rizicultrices de Kingabwa (AFRKI) ; l’Union des paysans de Kindu (UPK) ; Action communautaire pour la protection des primates du Kasaï oriental (ACOPRIK).

Lepetit Baende

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)