csa-be.org

CAPAD

Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement

Alex Danau, 16 octobre 2010
Mots-clés:

1. Description
2. Vision, mission & objectifs
3. Axes de travail


1. Description


Institution
La Confédération des Associations des Producteurs Agricoles pour le Développement, CAPAD en sigle, a été agréée par l’Ordonnance Ministérielle n° 530/1593 du 31 décembre 2003. Elle est constituée de 107 570 ménages exploitants familiaux (62% femmes) regroupés dans 108 coopératives cultivant les cultures vivrières et maraichères.

La CAPAD se veut un lieu de rencontre, de dialogue et d’échange entre Organisations Paysannes pour l’amélioration des conditions de vie en milieu rural, les problèmes de production agricole et les approches de développement du monde rural.

Avec plus de 10 ans d’expérience, la CAPAD est devenue une structure paysanne qui œuvre pour le développement d’un leadership paysan et la réconciliation des burundais autour des activités agricoles pour lutter contre la pauvreté.

La structuration des producteurs agricoles dans des petits groupements au niveau des collines qui évoluent dans des coopératives de production par filière au niveau des communes est une stratégie adoptée par CAPAD pour mieux répondre aux besoins des communautés rurales en vue d’améliorer les conditions de vie des ménages en milieu rural.

Structure de l’organisation
a) Organes politiques
Ils sont tous constitués par des leaders paysans et sont l’Assemblée Générale, le Comité Exécutif et le Comité de Surveillance :

• L’Assemblée Générale est constituée par 2 représentants par coopérative (dont un homme et une femme), les membres du Comité Exécutif et les membres du Comité de Surveillance.
• Le Comité Exécutif est constitué de 7 leaders élus pour 3 ans renouvelables une fois.
• Le Comité de Surveillance est constitué de 3 leaders élus pour 3 ans renouvelables une fois.

Le Comité Exécutif et le Comité de surveillance comprennent 50% de femmes et 50% d’hommes.

b) Organe technique
Il existe un Secrétariat Exécutif qui est constitué de cadres et techniciens pour mettre en exécution les programmes et décisions des organes politiques.
Ce secrétariat est à la tête de 4 principaux services qui sont la Coordination Technique, la Coordination administrative et Financière (avec 2 assistantes : Administration et Finances), le Chargé des Programmes ainsi que le Chargé de Suivi – Evaluation. A l’échelon qui suit, il y a différents départements techniques qui s’occupent des volets : « Appui au développement agricole et communautaires », « Formation, Information et Communication », « Transformation Agroalimentaire », « Elevage », « Commercialisation », « Facilitation et intermédiation financière ».

c) Organigramme

Zone d’intervention
Les membres de la CAPAD sont des coopératives de producteurs agricoles répartis dans 15 provinces sur 17 que compte le pays.

Il s’agit de Kirundo, Ngozi, Kayanza (au Nord) , Bubanza, Bujumbura Rural, Mairie de Bujumbura, Cibitoke (à l’Ouest) , Muramvya, Gitega, Karusi (au Centre), Rutana , Rumonge et Makamba (au Sud) Ruyigi et cankuzo ( à l’Est ) .

Les filières agricoles développées sont choisies par les producteurs eux-mêmes à savoir : Pomme de terre, Manioc, Cultures Maraichères, Riz, Maïs, Haricot, Sorgho et Arachide.

Membres
La CAPAD compte 108 coopératives membres. Une coopérative regroupe 10 groupements et 1 groupement regroupe 10 ménages.

Partenaires
La CAPAD a plusieurs partenaires que ce soit au niveau local, régional et international.
• Partenaires locaux

  • MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ELEVAGE
  • FORSC : Forum pour le Renforcement de la Société Civile
  • ODPIA+ : Observatoire des Droits des personnes Infectées et/ ou Affectées par le VIH SIDA
  • RBP+ : Réseau Burundais des Personnes vivant avec le VIH/SIDA
  • ACORD Burundi
  • HELPAGE Burundi
  • INADES FORMATION BURUNDI
  • CNAC
  • ADISCO

• Partenaires régionaux

  • OPARWA : Réseau des Organisations Paysannes du Rwanda
  • EAFF : Eastern Africa Farmers Federation
  • Prefed Rwanda
  • BAIR
  • FUCORIRWA
  • ACODRI
  • ASARECA

• Partenaires internationaux

  • FAO
  • FIDA
  • Oxfam Novib
  • CSA : Collectif Stratégies Alimentaires
  • CCFD : Comité Catholique contre la Faim et pour le Développement
  • IFDC : Centre International pour la Fertilité des Sols et le Développement Agricole
  • Agriterra
  • CCI : Centre de Commerce International

2. Vision, mission & objectifs

Vision
Une société burundaise où les paysans parviennent à couvrir leurs besoins socio-économiques par des moyens financiers et matériels générés par eux-mêmes.

Mission
La CAPAD est une confédération des producteurs agricoles pour le développement qui œuvre pour la transformation de l’agriculture et de l’élevage pour la promotion d’une agriculture durable à travers des filières porteuses et innovatrices.

Valeurs fondamentales
• La solidarité : Les membres sont motivés pour une vision commune
• L’entraide : Les membres se soutiennent mutuellement
• L’union entre les membres : Les membres sont caractérisés par la cohabitation pacifique
• L’équité : Les membres de CAPAD œuvrent pour le bien - être, l’égalité des citoyens burundais et le respect d’autrui.

Objectifs
• Contribuer à la réduction de la pauvreté ;
• Encadrer les producteurs agricoles autour des filières les plus rentables dans leurs régions ;
• Eduquer les producteurs agricoles à promouvoir la culture de l’épargne ;
• Défendre les droits économiques, sociaux et culturels des producteurs ;
• Favoriser l’émergence du leadership paysan ;
• Contribuer à la promotion de l’égalité des genres ;
• Inculquer aux producteurs les valeurs de tolérance, de réconciliation et de solidarité ;
• Eduquer et sensibiliser les producteurs à l’amélioration de la santé en milieu rural et à la lutte contre le VIH/SIDA et ses effets ;
• Faire participer à la protection et à la promotion de l’environnement, gage d’une agriculture durable
• Soutenir, encadrer et encourager les jeunes dans leurs initiatives de développement.

3. Axes de travail


Les activités de la CAPAD cherchent à s’intégrer parfaitement dans la stratégie nationale de développement rural, par son ambition de contribuer à la transformation du monde rural en favorisant : le développement économique à travers la valorisation de filières agricoles rentables, la maîtrise des pratiques culturales et de la mise en marché, l’augmentation des revenus des agriculteurs et éleveurs, l’émergence d’une catégorie d’entrepreneurs agricoles, la synergie entre les différents acteurs du développement agro-économique, la mise en place des mécanismes de financement de proximité dans le secteur agricole.


Au-delà de la complémentarité avec une vision nationale, la CAPAD évoluera dans le respect des principes et approches stratégiques spécifiques à son environnement, qui sont les suivants :

• Le paysan (producteur agricole) est au cœur de toutes les activités de la CAPAD
Les actions mises en place cherchent systématiquement à atteindre l’amélioration des conditions de vie et de revenus des producteurs. Les activités d’accompagnement menées par la CAPAD sont principalement constituées par les formations, l’appui conseil, l’élaboration et le suivi de la mise en œuvre des plans d’affaires des coopératives, la représentation et la facilitation des négociations.

• Entretenir de bonnes relations avec les autres acteurs
Toute activité économique est d’abord basée sur la relation humaine entre les acteurs de près et de loin. Plus elle est étroite, faite d’échanges d’informations, de conseils, plus elle est professionnelle et met en confiance les différents partenaires.

• Des coopératives à vocation prioritairement économique
Les actions de valorisation des filières qu’entreprendront les coopératives devront impérativement s’orienter vers le respect des 4 principes de base de la commercialisation de tout produit, qui sont : la qualité, les délais, les quantités, le prix. Le non - respect de l’un de ces principes pourra mettre en péril la pérennité des activités menées par les coopératives organisées autour de la filière. Dans ce cas, les conséquences peuvent alors être fâcheuses pour l’offre sur de bien (le producteur) : perte de confiance de la part de l’acheteur, perte du marché, déficit de crédibilité vis-à-vis des commerçants.

• Compter d’abord sur ses propres moyens
Partant des mutuelles de solidarité jusqu’à la coopérative, les activités sont organisées en fonction des capacités de mobilisation interne. CAPAD intervient en appui technique tout en respectant l’indépendance de chaque structure à tous les niveaux.

• L’intégration du genre et de l’impact du VIH /SIDA
La CAPAD associe la femme dans toute démarche de programmation, de suivi et d’évaluation. Au niveau de la CAPAD, nous reconnaissons que c’est la femme burundaise qui tient principalement le ménage : travail des champs, travaux de cuisine, éducation des enfants.

Pour pouvoir maîtriser l’impact du VIH/SIDA, la CAPAD dispose d’une politique de lutte contre le VIH/SIDA en milieu de travail et dans les programmes. Ensuite la CAPAD a multiplié des séances de sensibilisation et de formation en mettant en place une équipe de pairs éducateurs ruraux.

Site Internet
- [http://www.capad.info]

Page facebook
- [https://www.facebook.com/Capad-263138277073396/?fref=ts]

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)