csa-be.org

Vision et missions

Vision

L’agriculture est vitale pour toutes les populations, dans la mesure où elle est la source de l’alimentation et qu’elle constitue l’activité principale et fournit donc les moyens d’existence à une part considérable des populations des pays pauvres. Pourtant, l’agriculture est en crise permanente, souffrant des caractéristiques propres à ce secteur et faute d’attention politique suffisante pour les accompagner.

La circulation dérégulée des produits agricoles, sous les effets de la libéralisation, s’intensifie jusqu’à l’absurde. La crise des prix agricoles de 2008 et la volatilité croissante de ces prix ont amené des cercles plus larges à prendre conscience des effets négatifs du manque de régulation des marchés agricoles pour la sécurité alimentaire. Cette concurrence engendre partout la concentration des exploitations et l’intensification de l’utilisation des ressources (terre, eau). Elle réduit les emplois agricoles, accroit l’exode rural et porte des atteintes graves au développement rural et à l’environnement.

D’autres graves faiblesses minent le secteur, tout particulièrement dans les pays du Sud : la faiblesse des organisations agricoles, le rapport défavorable des agriculteurs sur les marchés face aux autres opérateurs, la quasi absence de services tels le crédit à l’agriculture, la pénurie de semences de qualité, le manque de conseil agricole…

La mise en place de politiques plus appropriées qui assurerait une sécurité alimentaire à toutes les populations tout en préservant les ressources de la planète doit s’adresser en priorité à l’agriculture familiale. C’est l’agriculture familiale qui doit être soutenue par ces politiques parce qu’elle est la meilleure garante de la production alimentaire, la plus soucieuse du maintien des ressources naturelles et que c’est elle qui assure l’emploi, la rémunération et l’alimentation d’un bonne partie des populations du monde.

Le CSA vise à réorienter, en ce sens, les politiques agricoles et commerciales et à renforcer les organisations agricoles et paysannes, identifiées comme moteurs d’une agriculture durable au travers de la recherche de la viabilité de l’agriculture familiale. Une meilleure répartition des charges, des responsabilités et des bénéfices entre hommes et femmes constitue un point clé de la durabilité des exploitations familiales et de leurs organisations.

Missions

Le CSA veut promouvoir l’agriculture durable et la sécurité alimentaire par le renforcement des organisations paysannes et la promotion de la souveraineté alimentaire dans les différentes régions du monde.

Les actions du CSA visent à réorienter, en ce sens, les politiques agricoles et commerciales et à renforcer les organisations paysannes, identifiées comme moteurs d’une agriculture durable au travers de la viabilité de l’agriculture familiale.

Le renforcement des organisations paysannes revêt une importance capitale pour le développement des pays pauvres. Les organisations paysannes assurent un rôle de représentation politique et professionnelle, interviennent dans le système de production et sont actives dans le domaine social (caisses mutuelles, solidarités...). Mais leur structuration, leurs capacités à fournir des services aux exploitations agricoles et à assurer un partenariat avec les pouvoirs publics demeurent insuffisantes.

Le CSA table aussi sur la mise en place de solidarités entre acteurs concernés par l’agriculture et l’alimentation, en particulier entre producteurs agricoles familiaux au Nord et au Sud. Cette solidarité passe par une reconnaissance de la diversité des situations, par une compréhension des enjeux communs et par une coopération tant sur le plan politique que sur le plan opérationnel (échanges d’expériences et de connaissances, formations…).

Les actions du CSA s’attachent en particulier à ce que :
-  l’on coopère pour gérer la production agricole au niveau mondial plutôt que de laisser les agriculteurs de la planète seuls face au négoce agroalimentaire à la recherche des prix les plus bas
-  l’existence d’organisations agricoles et paysannes, bien structurées, engagées dans un partenariat social avec les pouvoirs publics aux différents niveaux de pouvoir, améliore la gouvernance de l’agriculture et de la sécurité alimentaire
-  le pouvoir de marché des agriculteurs augmente et que les services nécessaires à la production et à la mise en marché soient accessibles
-  les agricultrices et les jeunes agriculteurs/rices puissent jouer pleinement leurs rôles dans les organisations agricoles et paysannes, bénéficier des appuis nécessaires pour exercer leurs activités productives et bénéficier des mêmes avantages que la société peut apporter
-  les ressources naturelles soient préservées et renouvelées, en particulier la qualité des sols, de l’eau et des semences, ainsi que la diversité des espèces directement ou indirectement utiles à l’agriculture.

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)