csa-be.org

LA FETRAF-SUL REVENDIQUE À BRASÍLIA PLUS DE RESSOURCES POUR LE PROGRAMME D’ACQUISITION DES ALIMENTS (PAA)

Marek Poznanski, 19 juin 2008
Mots-clés:

Le Programme d’Acquisition des Aliments (PAA) est déjà en œuvre depuis cinq ans et il est déjà opérationnel auprès de 432,8 mille producteurs et a assuré l’alimentation à 24.4 millions de Brésiliens.
Pour débattre et évaluer ce programme, des représentants de la Fédération des Travailleurs de l’Agriculture Familiale (Fetraf-Sul) ont participé au Séminaire PAA - Equilibre et Perspectives

Le Coordinateur Général de la Fetraf-Sul, Altemir Tortelli, a participé à la séance d’ouverture du séminaire durant laquelle il a mis en évidence que la crise alimentaire mondiale est la confirmation que l’actuel modèle de production a besoin d’être modifié. « Nous avons conscience que pour qu’ensemble nous soyons en mesure de dépasser cette crise, il est nécessaire qu’un fort investissement soit réalisé dans l’agriculture familiale qui est responsable aujourd’hui de 70% de la production brésilienne d’aliments. Il faut réorganiser le modèle "d’agriculture patronale" tourné jusqu’à présent vers le marché international ».

Pour Tortelli la présente crise apporte la prouve que la production, la transformation et la distribution des aliments ne peuvent plus rester au seul bon vouloir du marché et le Programme d’Acquisition des Aliments (PAA) a un rôle beaucoup important dans ce processus, et que dès lors à la Fetraf nous revendiquons que le programme ait valeurs d’ un milliard de R$ en2008, deux milliards en 2009 et trois milliards en 2010, tout en assurant que 50% des ressources soit utilisée pour la collation scolaire.

Pendant ouverture du Séminaire, Tortelli a également mis en évidence que durant la crise actuelle, le gouvernement a besoin mobiliser de nouvelles ressources pour que le programme fonctionne plus rapidement. Il a aussi rappelé "qu’il est également nécessaire de réorganiser de système CONAB, en élargissant sa capacité opérationnelle et financière, pour qu’il puisse mettre en place des stocks régulateurs et intervenir dans la régulation et l’approvisionnement du marché interne ».

Il a conclu en soulignant que « L’agriculture familiale réunit aujourd’hui 20 millions de personnes qui peuvent nourrir le peuple brésilien sans exploiter le consommateur. Avec des stocks régulateurs, des silos communautaires et décentralisés, il est possible de concevoir une production agricole différente et durable ».

Programme d’Acquisition des Aliments (PAA)

Le Programme d’Acquisition des Aliments est une des actions de la campagne « Faim Zéro » qui, d’un côté, acquiert des aliments à un prix juste auprès d’agriculteurs familiaux et, d’autre part, distribue ces produits agricoles aux Brésiliens qui se trouvent dans une situation de vulnérabilité sociale et alimentaire. L’objectif est de promouvoir le droit humain à une alimentation appropriée et d’assurer le début la souveraineté alimentaire du Pays.

Le Programme paye annuellement à chaque producteur qui en bénéficie R$ 3.5 mille dans le secteur agricole, et la même valeur, par semestre, dans le cas spécifique du lait. Pour que les agriculteurs bénéficient du programme et que les aliments arrivent dans les assiettes de millions de Brésiliens, le PAA implique l’actions concertée des Ministères du Développement Social et du Combat à la Faim, du Développement Agraire, de l’Agriculture, de Élevage de l’Approvisionnement alimentaires, de l’Éducation, du budget, du Plan, de la Compagnie Nationale d’Approvisionnement en Aliments (Conab) , ainsi que des Etats et des municipalités.

Depuis 2003, le Programme d’Acquisition des Aliments a déjà investi R$ 1.5 milliard dans l’agriculture familiale, en assurant l’acquisition de produits auprès de 432.8 mille agriculteurs et en les redistribuant ensuite à près de 24.4 millions de personnes.

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)