csa-be.org
 

Audition De la Commission AGRI du Parlement européen

Alex Danau, 9 juin 2008
Mots-clés:

Lundi après-midi, la commission agriculture et développement rural du Parlement européen a organisé une audition sur le ilan de santé de la PAC.

Trois volets étaient à l’ordre du jour : la réforme des mécanismes de soutien, celle du système de découplage et enfin comment faire face à l’instabilité des marchés agricoles. Huit experts ont exposé leur point de vue sur l’un des sujets.

Il ressort de l’ensemble des débats une double inquétude. La première concerne la perennisation de la PAC liée au débat sur les affectations des ressources budgétaires et à sa justification. Les orateurs et les parlementaires sont intervenus dans le même sens. La PAC est indispensable et il faut veiller à ne pas l’affaiblir.

La seconde inquiétude porte sur la (re)nationalisation de PAC qui sera induite par la réformes proposée par la Commission européenne. De fait, outre une plus grande dispersion dans la mise en oeuvre des mesures particulières, les Etats membres devront en cofinancer une partie plus importante. Bref, cela donne une Union européenne qui va à reculon.

Le débat sur les mécanismes de soutien direct aux revenu en montre la complexité autant que les larges insatisfactions du système. Le système manque d’adaptabilité, par rapport aux références historiques utilisées pour attribuer les revenus, à la situation effective sur les marchés (nous sommes en période de "haut prix" et par rapport à la diversité des situations (régions ou territoire...).

Les besoins et les moyens de régulation des marchés ont également été débattus. L’intervention doit absolument être maintenue, a affirmé Daniel Perrin, l’un des orateurs invités. Il faut tenir compte des expériences passées en la limitant quantitativement. Mais c’est un instrument de soutien des prix, de stabilisation des marchés et de sécurisation par l’existence de stocks qui est indispensable.

Souhaitons qu’il soit entendu, mais déjà le président de la commission de l’agriculture, Neil Parish (PPE-DE, Royaume-Uni) fait valoir sa position, toute britanique. Laissons faire les marchés...



picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)