csa-be.org

Le réseau européen des plates-formes pour la souveraineté alimentaire

Daniel Van Der Steen, 29 mai 2008

Le réseau européen des plates-formes pour la souveraineté alimentaire (EPFS) est un réseau européen qui rassemble, au niveau de l’Union européenne, les plates-formes correspondantes à la plate-forme souveraineté alimentaire (PFSA) de Belgique.

Membres du réseau européen
Elle regroupe, outre la PFSA, les plates-formes de France, des Pays-Bas, d’Allemagne, d’Italie, de Grande Bretagne, d’Espagne, du Portugal, du Luxembourg et d’Autriche ...

Ces plates-formes se réunissent deux à trois fois par an afin de mieux connaître la réalité des autres pays membres, de renforcer leurs connaissances par un partage d’informations et de rechercher des positions communes à défendre vis à vis des institutions européennes.

Principes directeurs du réseau européen
Les 9 principes directeurs du réseau européen sont les suivants :
- le respect des droits humains et de la souveraineté alimentaire ;
- l’idée que la nourriture et les produits alimentaires ne sont pas des marchandises comme les autres et que le marché doit être régulé et soumis aux présents principes ;
- la sauvegarde de l’agriculture familiale durable du point de vue social, écologique et économique dans chacune des régions de l’Europe ;
- la promotion des systèmes de production durables du point de vue social, écologique et économique pour produire une nourriture saine dans le respect du bien-être animal ;
- des prix agricoles rémunérateurs, qui couvrent tous les coûts de production et assurent un revenu équitable aux paysans ;
- une Politique Agricole Commune (PAC) basée sur une gestion de l’offre adéquate afin de satisfaire la demande interne de produits de base et de mettre fin aux pratiques de dumping ;
- la promotion des marchés régionaux et locaux, via une nouvelle PAC qui vise à appliquer (en général, au niveau régional) le principe de la préférence communautaire aux produits dans un régime de gestion de l’offre ;
- afin d’assurer la solidarité à l’intérieur et à l’extérieur de UE, le rejet des pratiques de dumping, le maintien du principe des accords préférentiels pour les importations provenant des pays en voie de développement afin de respecter leur développement durable ;
- la garantie d’un droit équitable d’accès aux ressources naturelles, comme la terre, l’eau et les semences. Dans la mesure où les OGM ne permettent pas de garantir ce droit, ils ne devraient pas être introduits en Europe.

picto envoyer picto imprimer

Collectif Stratégies Alimentaires asbl | Bd Léopold II, 184 D - 1080 Bruxelles | Tel : +32 (0)2 412 06 60 - Fax : +32 (0)2 412 06 66 | email contact

accès membres | plan du site | à propos du site | accès restreint

Soutenu par 
la Commission Européenne et la DGD (Belgique)